Le monde de l’amour

Comment reconnaître un enfant ?

Comment reconnaître un enfant ?

Posted by
|

La reconnaissance permet d’établir un lien d’affiliation entre un enfant et son présumé père. Les procédures diffèrent selon que la mère et le père soient mariés ou non. Dans cet article, voyez les démarches à suivre pour reconnaître un enfant selon le statut du couple.

Les démarches si les parents sont mariés

Pour la femme, la filiation est automatique. Elle accouche de l’enfant et son nom est indiqué sur l’acte de naissance du bébé. Si elle ne désire pas reconnaître l’enfant, elle peut toutefois le faire en accouchant dans l’anonymat. Pour l’homme, la filiation est également automatique et légitime si le couple est marié. Le mari de la mère est présumé être le père de son enfant. Ceci est valable même si le bébé est né via une fécondation in vitro ou une insémination artificielle.

La filiation hors mariage

Si le couple n’est par marié (il peut être pacsé ou célibataire), le père doit établir la filiation par reconnaissance volontaire. Il peut faire cette démarche avant la naissance du bébé. Pour cela, il doit se rendre devant l’officier de l’État civil, muni d’une pièce d’identité. Celui-ci va alors rédiger l’acte de reconnaissance que le père aura juste à présenter lors de la déclaration de naissance. Mais le père peut aussi entreprendre les démarches dans les deux mois qui suivent la naissance de l’enfant si la mère a accouché dans l’anonymat. C’est sans délai si la mère a reconnu l’enfant.
Dans le cas où la mère est mariée alors que l’enfant n’est pas celui de son mari, elle, accompagnée du père biologique peut établir une reconnaissance anticipée du bébé auprès du service d’État civil. Le père présumé biologique a tout intérêt à effectuer un test ADN de paternité avant d’entreprendre une telle démarche afin de s’assurer qu’il s’agit réellement de son enfant. Pour savoir le prix d’un test ADN, effectuez des recherches sur le net. Cela varie d’un laboratoire à un autre, et d’une région à une autre. Un test de paternité permet d’obtenir rapidement l’existence ou non d’un lien de paternité entre le père présumé et l’enfant. En effectuant cette reconnaissance anticipée, le nom d’époux de la mère ne figurera pas sur l’acte de naissance de l’enfant. Sans cette démarche, le bébé portera automatiquement le nom du mari de la mère. La présomption de paternité est en revanche écartée si l’enfant naît plus de 300 jours après un jugement du divorce ou une ordonnance autorisant les époux à ne plus résider ensemble.

Add a comment